LE SYNDICAT

 

Le territoire de compétence du syndicat mixte du bassin versant de l'Arques et des bassins versants côtiers adjacents recouvre exactement le bassin hydrographique de l'Arques : il s'agit donc de limites naturelles, et non pas administratives. Sa surface représente 1039 km². 

Il s'étend sur 120 communes et compte environ 80 000 habitants.  

 

Le Syndicat Mixte du Bassin Versant de l'Arques est une structure intercommunale qui a pour mission :  

  • LA PRÉVENTION DES INONDATIONS
  • LA LUTTE CONTRE L’EROSION ET LE RUISSELLEMENT
  • LA PRÉSERVATION DES MILIEUX AQUATIQUES
  • LA PRÉSERVATION DE LA QUALITÉ DE L'EAU
  • LA SENSIBILISATION ET LA COMMUNICATION

>>> Voir la liste des compétences statutaires. 

>>> Télécharger les statuts complets du syndicat.

>>> Plaquette de présentation du syndicat.

 

Le syndicat est administré par les élus du comité syndical.

>>> RUBRIQUE "Les élus" 

 


La carte des syndicats de bassins versants de Seine-Maritime.
La carte des syndicats de bassins versants de Seine-Maritime.

HISTORIQUE  

 

Suite aux graves inondations de  1990, 1993, 1995, 1997, 1999 puis 2000, les communes de Seine-Maritime s’organisent en Syndicats de Bassins Versants. Cette organisation par bassin hydrographique sur l’ensemble du territoire, fortement appuyée par le Préfet, a permis de se structurer, de développer de solides compétences, et d’engager un programme d’actions pour réduire les risques d’inondation, de ruissellement et d’érosion des sols.

  

Ainsi la quasi totalité du territoire Seinomarin est couvert par des syndicats de bassins versants ; des structures à l'échelle des bassins hydrographiques, exerçant leurs compétences de façon simultanée. Cette démarche exemplaire en France traduit une volonté affirmée de réduction du risque inondation.

  

Le SMBV de l'Arques a été créé le 1er janvier 2016, suite à la fusion des quatre syndicats de bassins versants du bassin versant de l'Arques : 

  • le syndicat du bassin versant de la Varenne (SIBVV)
  • le syndicat du bassin versant de la Béthune (SIBVB)
  • le syndicat du bassin versant de l'Eaulne et littoral (SIBEL)
  • le syndicat de revalorisation de cours de l'Arques (SIRCA)   

AVANT 2016 : 4 syndicats

DEPUIS 2016 : 1 syndicat


 

Pourquoi réunir ces 4 structures ? 

La création d'une structure unique sur le bassin versant de l'Arques permet :

  • Une meilleure cohérence territoriale et l'harmonisation des actions sur un même bassin versant.
  • La possibilité de porter des politiques d’aménagement et de gestion de l’eau à l’échelle du bassin de l’Arques.
  • Une meilleure reconnaissance de la structure et de ses missions.